Page 1 Created with Sketch. Identifiant

Offrir de nouvelles perspectives à des coopérations de longue-date

20 février 2019

Après une demande d’assistance pour résoudre un problème de gestion et de traitement des déchets de la municipalité de Ziniaré (Burkina Faso), Evolis 23, déjà partenaire de la municipalité, a posé sa candidature à CONNECT. Découvrons ce qui s’est passé lors de cet échange CONNECT, qui a montré un nouvel aspect du mécanisme CONNECT : faire prospérer les collaborations existantes.

Du 14 au 18 janvier, une délégation burkinabé composée du maire de Ziniaré, Pascal Campaoré, de son deuxième adjoint et de deux techniciens, s’est rendue dans la région de leur partenaire (Nouvelle-Aquitaine, France) et a appris comment les déchets y sont gérés et traités. Comme Evolis 23 et la délégation de Ziniaré connaissaient déjà parfaitement les besoins d’amélioration à Ziniaré, la visite a pu se concentrer sur ces domaines spécifiques.

Partenariat existant

Avant que les deux autorités locales ne présentent leur candidature à CONNECT, de précédentes collaborations sur la gestion des déchets avaient déjà eu lieu entre les régions de Nouvelle-Aquitaine (France) et du Plateau-Central (Burkina Faso). Ces régions ont d’ailleurs reçu le deuxième prix de la première édition des PLATFORMAwards.

Située à seulement 35 km de la capitale Ouagadougou, Ziniaré – avec ses 85 000 habitants – figure parmi les plus grandes municipalités burkinabé. Evolis 23, basé à Noth, est un organisme public qui s’occupe notamment de la gestion des déchets dans plus de 100 communes situées dans le nord-ouest de la Creuse.

Une perspective différente

Cette participation à l’échange CONNECT a permis de changer de perspective aux deux parties, qui se connaissaient déjà bien et connaissaient sont au fait des défis à relever. Cette fois, les représentants de Ziniaré ont visité les environs de Limoges afin de voir comment le partenaire français a relevé des défis similaires à ceux qui sont de plus en plus urgents à Ziniaré. Juste avant cet échange, des représentants de la région Nouvelle-Aquitaine et d’Evolis 23 avaient visité la région du Plateau-Central au Burkina Faso.

Défis à Ziniaré : 5 000 tonnes de déchets par an

Depuis son élection en juin 2016 pour un premier mandat électoral, le maire Pascal Compaoré s’est engagé à relever le défis de la gestion des déchets ménagers. La municipalité a élaboré un plan stratégique décennal, qui concerne 26 000 habitants, soit 5 000 tonnes de déchets par an. La délégation burkinabé était particulièrement enthousiasmée par le modèle d’intercommunalité d’Evolis23 : « Nous en sommes à un stade embryonnaire, avec seulement deux personnes qui travaillant à la gestion des déchets dans notre municipalité. Parvenir à avoir 140 techniciens comme Evolis 23 est une utopie, mais c’est un modèle », a déclaré le maire.

Communiquer auprès des citoyens

Dans une interview accordée au journal local La Montagne, Jean-Bernard Damiens, vice-président d’Evolis 23, qui avait déjà participé à la mise en place de la coopération entre les deux régions, souligne que Ziniaré a diverses priorités à prendre en compte. Cependant, il insiste sur le fait que la gestion des déchets est un problème qui, lorsqu’il est négligé, peut avoir des effets néfastes sur la santé ou la sécurité alimentaire. Par exemple, lorsque les animaux d’élevage mangent des sacs plastiques, ils tombent malades, ce qui entraîne des pertes alimentaires. Ces risques doivent être clarifiés et communiqués localement, explique l’adjoint au maire de Guéret.

Programme de la semaine

Au cours de l’échange CONNECT, le groupe a visité le centre Syded 87 à Limoges,  a découvert le système souterrain de conteneurs de déchets de l’agglomération du Grand Guéret, les installations de compostage au pied des immeubles et enfin Evolis 23 à Noth. La délégation a également eu diverses réunions avec des élus, des techniciens et les médias locaux à Bessines et à La Souterraine.

Prochaines étapes

À Ziniaré, une campagne de sensibilisation sur les déchets vient d’être lancée dans les écoles. Le 20e anniversaire de la coopération entre le Plateau-Central et la Nouvelle-Aquitaine (le partenariat a été mis en place par l’ancienne région du Limousin) sera célébré en février à Ziniaré, avec une visite du président de la Nouvelle-Aquitaine.

Plus d’informations ?

Pour plus d’informations, veuillez visiter le site web de CONNECT, apprenez-en plus sur le partenariat Plateau-Central/Nouvelle-Aquitaine et découvrez des articles de presse sur l’échange (La Montagne ; L’Echo de la Creuse ; Africazine.com ; Sidwaya.info).