Page 1 Created with Sketch. Identifiant

Plus de 500 élus locaux et régionaux jettent les bases d’une Europe respectueuse de l’égalité, la diversité et l’inclusion

12 juin 2018
« C’est une grande chance d’être présente aujourd’hui parmi vous à l’occasion de la conférence du CCRE », s’est exclamée la Prix Nobel de la Paix, Rigoberta Menchú, dans son discours liminaire prononcé à l’occasion de la conférence du CCRE sur l’égalité, la diversité et l’inclusion, du 11 au 13 juin, à Bilbao.

S’adressant aux 500 représentants élus locaux et régionaux, Mme Menchú a déclaré : « Vous êtes le maillon, le lien direct avec les populations. C’est vous qui pouvez concrétiser sur le terrain les concepts d’égalité, de diversité et d’inclusion. »

Les trois journées de conférence seront rythmées par la tenue de 16 sessions et les interventions de plus de 100 orateurs (60 % de femmes), parmi lesquels des représentants de collectivités, des institutions européennes et d’organisations internationales telles que l’ONU Femmes, l’Institut européen pour l’égalité Femmes/hommes, et la Coalition des villes contre le racisme.

Les débats traitent de thèmes très actuels, tels que la participation politique des femmes, la sécurité dans les lieux publics et en ligne, les Droits des communautés LGBT, l’inclusion dans le marché du travail, l’intégration des migrants et la transparence des gouvernements.

Lors de son allocution, le président du gouvernement basque, Iñigo Urkullu, a souligné que « le modèle basque de gouvernance est celui du développement humain durable et des valeurs de l’égalité, du respect de la diversité et de l’inclusion sociale. L’individu est l’axe central des actions des institutions publiques. La justice sociale fait partie intégrante de l’idéologie du peuple basque. »

De son côté, le maire de Bilbao, Juan Mari Aburto, a déclaré que cette conférence représentait « une chance inouïe pour débattre et apprendre sur l’égalité, la diversité et l’inclusion. Ces valeurs ne vont qu’accroître en importance, au niveau de l’organisation et de la gestion de sociétés, au niveau de l’Etat, mais avant tout, à notre niveau, au niveau des communes et des régions. Ce sont elles qui font l’Europe. A Bilbao, nous travaillons beaucoup dans ce sens. Par ailleurs, cette conférence représente aussi une occasion pour nous de nous positionner au niveau mondial comme étant la ville ouverte, engagée et bienveillante que nous aspirons à être. »

Le Président de l’Association des municipalités basques (EUDEL) et maire de Getxo, Imanol Landa, a présenté la conférence comme une « opportunité de renouveler le pacte entre collectivités territoriales européennes et de s’entendre sur un vision commune et un engagement commun afin d’innover dans la mise en place de politiques et de services publics au profit de tous nos citoyens. »  S’adressant aux maires et élus locaux présents, le Président a souligné : « le moment est venu de prendre nos responsabilités et de travailler avec les associations de collectivités. Soyons un exemple d’engagement public et d’enthousiasme pour les jeunes élus et ceux qui les entourent. »

Le Président du Conseil des Communes et Régions d’Europe et de la Région Emilie Romagne, Stefano Bonaccini, a déclaré : « Aujourd’hui, le monde fait face à de nouveaux types d’inégalités, de discrimination et d’exclusion sociale. Mais les exemples de bonnes pratiques présentées par les représentants élus locaux et régionaux lors de notre conférence montrent comment agir sur le terrain. Pour ne donner qu’un exemple, 1700 villes et régions sont engagées au quotidien pour créer des société plus justes, grâce à la Charte européenne pour l’égalité de femmes et des hommes du CCRE. De nombreuses collectivités se sont également engagées à trouver des solutions pour répondre à la crise de l’asile et à faire de nos villes et nos régions des lieux où chacun se sent chez lui. »

N’oubliez pas de jeter un oeil aux photos du premier et du deuxième jour de la conférence (nos albums sont mis à jour régulièrement). Vous pouvez aussi voir et rejoindre nos débats sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #CEMRBilbao2018.