Page 1 Created with Sketch. Iniciar sesión

Le développement économique local a un impact positif en Afrique de l’Ouest

1 diciembre 2016

L’utilisation du développement économique local pour lutter contre la pauvreté et encourager le développement durable a un impact positif sur les communautés d’Afrique de l’Ouest, selon les résultats du travail du Forum des administrations locales du Commonwealth (CLGF) avec les gouvernements nationaux et locaux de la région.
CLGF a organisé une conférence régionale sur « Le développement économique local : un cadre pour localiser les ODD » afin de diffuser les résultats de son programme régional en Afrique de l’Ouest et explorer davantage le rôle des gouvernements locaux dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) fixés par l’ONU en septembre 2015.
La conférence s’est tenue à Accra, au Ghana, du 23 au 25 novembre, en partenariat avec le ministère des Gouvernements locaux et du Développement rural du Ghana et l’Association nationale des pouvoirs locaux du Ghana (NALAG).
Les participants, comprenant des ministres, des maires et des hauts fonctionnaires locaux du Cameroun, du Ghana, du Nigéria et de la Sierra Leone, ont été accueillis par le maire d’Accra, Alfred Vanderpuije, le ministre délégué camerounais des conseils locaux et de la décentralisation et membre du conseil d’administration du CLGF, Jules Doret Ndongo, le président de NALAG et membre du conseil d’administration du CLGF, Isaac Odamtten, et Lucy Slack, secrétaire générale adjointe de CLGF.
Des présentations ont été faites par certains des conseils municipaux du Cameroun, du Ghana et de la Sierra Leone impliqués dans les projets pilotes. Les participants ont également eu l’occasion d’entendre le Swaziland, où des projets pilotes semblables de développement économique local (LED) ont permis à plus de gens de se lancer dans l’activité économique. Cela inclus un projet de mise en place de jardins intelligents pour atténuer les effets du changent climatique pour lequel plus de 1 000 personnes ont été formées à la gestion de l’environnement, ce qui a généré un renforcement de la sécurité alimentaire et la création de revenus en réutilisant les déchets en compost.
Les leçons tirées des projets pilotes contribueront à l’amélioration des politiques nationales ainsi qu’à l’amélioration de l’emploi et à la lutte contre la pauvreté au niveau local. En collaboration avec le gouvernement central et local pour renforcer les relations, CLGF a mis en place une approche de partenariat pour la transformation sociale, économique et environnementale. À l’aide des enseignements tirés du projet pilote, CLGF espère pouvoir s’appuyer sur les activités et collaborer avec les conseils locaux pour améliorer les compétences en matière de partenariat et utiliser le LED comme un agent clé pour la mise en œuvre des ODD.
La secrétaire générale adjointe du CLGF, Lucy Slack, qui est en charge du programme, a déclaré : « Le développement économique local est un excellent vecteur pour que le gouvernement local joue un rôle moteur et soit facilitateur d’une approche coopérative du développement afin qu’il joue pleinement son rôle dans la mise en œuvre des ODD. Nous espérons que le CLGF sera en mesure de poursuivre ce travail à l’avenir, en mettant davantage l’accent sur le renforcement de la capacité des gouvernements locaux à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies de LED et à soutenir les membres afin d’assurer le développement sur le terrain et d’accroître la prospérité des communautés locales ».