Page 1 Created with Sketch. Identifiant

#Cities4Migration: Novembre, un mois de solidarité avec les migrants

6 novembre 2017

En novembre, deux grands événements mondiaux consacrés aux migrations auront lieu; une Conférence de haut niveau du projet Migration Ville à Ville en Méditerranée, du 7 au 8 novembre à Beyrouth (Liban) et une Conférence mondiale sur les villes et les migrants du 16 au 17 novembre à Malines (Belgique).

Cet article a été initialement publié sur le site de CGLU.

Ces réunions internationales constitueront une étape importante pour la vague d’action que CGLU a lancée sous le slogan «Tous migrants, tous citoyens ». Cette vague d’action vise à montrer aux gouvernements locaux qu’ils jouent un rôle majeur au niveau de l’inclusion sociale des migrants, et qu’ils peuvent influer à l’international sur les politiques et les tendances mondiales en matière de migrations.

Deux réunions importantes en novembre pour les gouvernements locaux et régionaux

Dans le cadre du projet Migration Ville à Ville en Méditerranée (MC2CM), CGLU et le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD), en partenariat avec ONU-Habitat, organiseront une conférence de haut niveau du 7 au 8 novembre, à Beyrouth. L’événement permettra aux maires, aux représentants nationaux et aux experts  de discuter des conclusions et des recommandations du MC2CM. Ils jetteront également les bases de la prochaine phase du projet, au cours de laquelle les villes utiliseront leur position privilégiée pour tirer partie des migrations, au niveau local et national.

CGLU participe au projet MC2CM depuis 2015. Le projet regroupe les villes d’Amman, Beyrouth, Lisbonne, Lyon, Madrid, Tanger, Turin, Tunis et Vienne, et vise à améliorer la gouvernance des migrations et à fournir aux migrants un meilleur accès aux droits et services de base, notamment dans les villes du sud de la Méditerranée.

L’un des principaux résultats du projet MC2CM sera un document d’orientation qui fournira des recommandations, sur la base des connaissances générées par le projet. Les recommandations s’appuient également sur des déclarations et des engagements existants, notamment la Déclaration de New York, l’Agenda de développement durable à l’horizon 2030, le Nouvel agenda urbain et plusieurs déclarations pertinentes du Forum des maires.

[Pour en savoir plus : Conférence de haut niveau du projet Migration Ville à Ville en Méditerranée à Beyrouth]

Une autre date clé pour les villes et les migrations sera la Conférence mondiale sur les villes et les migrants, qui se tiendra du 16 au 17 novembre 2017, à Malines, en Belgique. Elle est organisée par CGLU, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et ONU Habitat, avec le soutien du gouvernement belge.

La réunion enverra un message fort aux Nations Unies et à ses États membres sur l’importance du travail déjà accompli par les villes sur les migrations et la nécessité d’intensifier le dialogue et la coordination à tous les niveaux, afin de leur donner les capacités de mettre en œuvre les politiques publiques. Cet événement explorera comment l’on peut combiner les migrations internationales et un développement urbain durable afin de construire des villes inclusives, sûres et résilientes pour tous.

[Pour en savoir plus: CGLU appelle à participer à la Conférence mondiale sur les villes et les migrants]

Vague d’action de CGLU sur la migration

Les migrations constituent une priorité de longue date pour CGLU, qui s’engage à traiter la question dans une perspective globale. Le Nouvel Agenda Urbain reconnaît le rôle clé des gouvernements locaux au niveau des migrations et les États membres s’y engagent à soutenir leurs villes d’accueil afin de mieux traiter le problème.

CGLU a lancé une Vague d’action sur la migration en juin 2017, visant à imaginer et à partager une nouvelle manière de considérer les migrations et à améliorer les contributions des gouvernements locaux à la gouvernance de la migration.

Sous le slogan «Tous migrants, tous citoyens», la Vague d’action se poursuivra jusqu’à la fin  2018 et regroupera des actions dans le domaine des migrations au sein du réseau CGLU. Elle permettra de systématiser les relations avec des partenaires tels que les Nations Unies, l’OIM et l’ICMPD, entre autres.

L’une des principales étapes de cette Vague sera l’engagement et le plaidoyer de CGLU dans le processus de rédaction du Pacte Mondial des Nations Unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui sera adopté à New York en octobre 2018.

[Lisez plus: Vague d’action de CGLU]