Fraîchement sorti de presse ! Découvrez comment les délégations de l’UE à travers le monde travaillent avec les villes et les régions

3 février 2021

Dans une toute nouvelle étude (bientôt disponible en français et en espagnol) PLATFORMA va encore plus loin dans le renforcement des relations entre les gouvernements locaux et régionaux, leurs associations nationales et l’Union européenne. Il examine la manière dont les délégations de l’UE s’engagent déjà avec les villes et les régions et ce qu’elles pensent du renforcement futur des relations en tant qu’acteurs efficaces de la coopération au développement.

L’étude rassemble les réponses de 53 délégations de l’UE sélectionnées dans les pays partenaires à une enquête envoyée par PLATFORMA. Les enquêteurs ont contacté toutes les délégations de l’UE qui disposent d’une unité de coopération au développement et leur ont demandé des détails sur les projets menés, ainsi que leurs méthodes de travail et leurs points de vue sur la coopération avec le niveau local. 17 d’entre eux ont été interrogés directement.

« Le nouvel instrument de voisinage, de développement et de coopération internationale (NDICI) donnera aux délégations de l’UE une plus grande marge de manœuvre pour déterminer la meilleure façon d’allouer les fonds au niveau des pays », a déclaré Frédéric Vallier, Secrétaire Général du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE), principal partenaire de PLATFORMA. « Cette évolution nous a donné l’occasion de repenser la manière dont nous, les collectivités territoriales et leurs associations représentatives, actives dans la coopération au développement, travaillons avec les délégations de l’UE », a-t-il ajouté.

273 projets concrets

La nouvelle étude présente et analyse 273 projets entrepris par les délégations de l’UE. Tous les projets analysés évoquent la diversité des moyens de responsabiliser et de soutenir les collectivités locales et régionales, leurs associations nationales et plus largement les processus de décentralisation.

L’étude montre que la décentralisation semble être une tendance croissante dans le monde entier, avec des trajectoires régionales différentes. Certains des principaux obstacles à la décentralisation sont également analysés. Dans certains cas, la décentralisation n’est pas une priorité politique pour le pays partenaire, dans d’autres, des ressources limitées empêchent la mise en œuvre de réformes de décentralisation. De plus, la fragilité politique intérieure peut également représenter un obstacle.

La nouvelle étude suggère également aux délégations de l’UE comment elles peuvent bénéficier de partenariats avec des acteurs de la coopération décentralisée.

Pour en savoir plus, lisez l’étude « Le travail des délégations de l’UE avec les collectivités territoriales pour le développement ».

Bientôt disponible en français et en espagnol.

Documents utiles

The work of EU delegations with local and regional governments for development
S'inscrire à la newsletter